><><><><><><><

 

FAIRE ENTENDRE LA VOIX DES PEUPLES AUTOCHTONES

 

><><><><><><><

 

  

L'association Igapo Project est née d’une rencontre, celle de l’Amazonie et de ses habitant·es, et d’un constat, celui du génocide et de l'écocide opérés par le modèle extractiviste et le système capitaliste.

 

Ce projet a pour objectif de sensibiliser l'opinion publique aux menaces qui pèsent sur cette région du monde et à la manière dont sont bafoués les droits de ses habitant·es, en articulant problématiques environnementales et atteintes aux droits humains. Mais il s'agit aussi de défendre un autre modèle, d'autres manières d'être au monde, de s'organiser en société et d'habiter un territoire.

 

Nous agissons sur le terrain et auprès des institutions, afin de faire entendre la voix des communautés avec lesquelles nous travaillons.

L'association, composée de membres de France et de Colombie, étend aujourd'hui son action et sa réflexion à d'autres peuples d’Amérique latine, en particulier de Colombie.


 

Quelles sont nos missions ? 

  • Soutenir et accompagner les projets locaux de défense de l'environnement et de sauvegarde des cultures autochtones, dans une démarche de non-ingérence et de renforcement du droit à l'autodétermination des peuples
  • Accompagner les communautés victimes de violations des droits humains et d'atteintes à leurs territoires dans leurs procédures juridiques et recours auprès d'institutions gouvernementales
  • Développer des initiatives de sensibilisation : publications, expositions, projections, organisation d'événements...

DERNIÈRES ACTUALITÉS

27 juin 2022

 

>>>>> FORUM INTERNATIONAL POUR LE BIEN VIVRE >>>>>

 

Nous serons présents au Forum International pour le Bien Vivre à Grenoble, où nous animerons l'atelier-débat « Une autre conception du "développement" depuis le regard autochtone et sud-américain ».

 

Comment d’autres manières de concevoir des notions telles que le bien-être, le "développement" ou la vie en société peuvent nous amener à réfléchir sur un autre mode de vie, plus respectueux du vivant et plus égalitaire sur le plan social ? Cet événement réunit des citoyen·nes, associations, chercheur·euses et élu·es autour d'une notion inspirée d'un concept autochtone d'Amérique : le  « bien vivre » (« buen vivir » en espagnol).

Notre atelier sera animé par :

  • Alice Beriot, anthropologue, co-fondatrice et chargée de mission d’Igapo Project
  • Juan Pablo Gutiérrez, du peuple Yukpa, défenseur des droits humains et des peuples autochtones

Si vous nous suivez depuis la région de Grenoble, nous vous invitons à participer ! Toutes les informations ici.

10 juin 2022

 

>>>>> DROIT DES PEUPLES AUTOCHTONES, EN COLOMBIE ET AU-DELA >>>>>

 

Hier soir, Le 122, tiers lieu culturel angevin, nous a permis d’organiser, en partenariat avec Amnesty International Angers, une projection du film La Brûlure du fleuve, réalisé en Colombie sur la situation d’un peuple menacé d’extinction par l'orpaillage illégal, les Murui.


La projection était suivie d’un débat animé par Juan Pablo Gutiérrez, du peuple Yukpa, défenseur des droits humains et des peuples autochtones.


Les échanges avec le public ont permis d’aborder de nombreuses questions aussi bien politiques qu’épistémologiques sur notre façon de considérer les peuples autochtones, en Colombie et au-delà.
Nous retrouverons Juan Pablo le 30 juin pour animer un atelier, dans le cadre du Forum International du Bien Vivre organisé à Grenoble du 29 juin au 1er juillet, dont le thème est « Tenir ensemble le cap d’une société juste et soutenable ». Plus d'infos sur cet événement ici.


S'appuyant sur un travail de terrain et sur les témoignages des communautés concernées, particulièrement de représentants de la société civile, Igapo Project met en lumière l’attitude inacceptable de gouvernements, de multinationales et autres entités, qui menacent les droits fondamentaux des peuples autochtones, ainsi qu'un environnement unique, dont la permanence est essentielle pour la survie de notre monde. 

 

 

Dans cette région comme en de nombreux points du globe, les populations autochtones luttent pour leurs droits et pour protéger l'ensemble du vivant. Nous souhaitons contribuer à diffuser le message de ces peuples, qui savent mieux que quiconque comment le sauver.



Qu'est-ce que l'igapo ?

 

L’ « igapo », qui signifie « racine d'eau » en langue tupi, est un écosystème spécifique de l'Amazonie, caractérisé par la rencontre d'eaux noires et d'un sol blanc. Il désigne ces zones perpétuellement marécageuses, qui demeurent inondées même en saison sèche. Fort d'une biodiversité foisonnante, il abrite un nombre impressionnant d’espèces animales et végétales, dont une grande partie nous est certainement inconnue.

Or, ces espèces, mais également les populations qui s'en nourrissent, compteront certainement parmi les prochaines victimes du changement climatique et de l’attitude inconsidérée de ceux qui souhaitent s’en approprier les richesses, avec leur vision à (très) court terme. L'igapo n'est pas le seul écosystème menacé dans le monde, loin de là. Mais il incarne toute la beauté et la fragilité de notre planète.