><><><><><><><

 

FAIRE ENTENDRE LA VOIX DES PEUPLES AUTOCHTONES

 

><><><><><><><

 

  

L'association Igapo Project est née d’une rencontre, celle de l’Amazonie et de ses habitant·es, et d’un constat, celui du génocide et de l'écocide opérés par le modèle extractiviste et le système capitaliste.

 

Ce projet a pour objectif de sensibiliser l'opinion publique aux menaces qui pèsent sur cette région du monde et à la manière dont sont bafoués les droits de ses habitant·es, en articulant problématiques environnementales et atteintes aux droits humains. Mais il s'agit aussi de défendre un autre modèle, d'autres manières d'être au monde, de s'organiser en société et d'habiter un territoire.

 

Nous agissons sur le terrain et auprès des institutions, afin de faire entendre la voix des communautés avec lesquelles nous travaillons.

L'association, composée de membres de France et de Colombie, étend aujourd'hui son action et sa réflexion à d'autres peuples d’Amérique latine, en particulier de Colombie.


 

Quelles sont nos missions ? 

  • Soutenir et accompagner les projets locaux de défense de l'environnement et de sauvegarde des cultures autochtones, dans une démarche de non-ingérence et de renforcement du droit à l'autodétermination des peuples
  • Accompagner les communautés victimes de violations des droits humains et d'atteintes à leurs territoires dans leurs procédures juridiques et recours auprès d'institutions gouvernementales
  • Développer des initiatives de sensibilisation : publications, expositions, projections, organisation d'événements...

DERNIÈRES ACTUALITÉS

17 novembre 2021

 

>>>>> EXPOSITION >>>>>

 

Jusqu'au 2 mai 2022, découvrez l'exposition « Amazonie[s], forêt-monde » au Musée dauphinois, à Grenoble.

 

Nous avons le plaisir d'y présenter notre court-métrage, La Brûlure du Fleuve, qui redonne la parole à des peuples à qui elle est trop souvent refusée. 

Vous pourrez ainsi entendre les témoignages de représentants du peuple Murui qui, du cœur de l'Amazonie colombienne, font entendre les drames qui se jouent loin des regards politiques et médiatiques.

 

Suivez un parcours qui vous emmènera dans l'un des endroits du monde charriant le plus de mythes, pour mieux les déconstruire. 

Des photographies, films, témoignages, conférences et spectacles permettent aux visiteur·euses de connaître les luttes des peuples amazoniens pour défendre leurs territoires.

 

Pour en savoir plus, c'est ici.

12 octobre 2021

 

>>>>> PEUPLES AUTOCHTONES ET TERRITOIRES : DE L'AMAZONIE À L'ARCTIQUE >>>>>

 

Ce mardi 12 octobre à 18h, présentation à l'Université catholique de l'Ouest (Angers) d'une conférence réunissant Alice Beriot, anthropologue et cofondatrice d'Igapo Project, et Fabienne Joliet, géographe et chercheuse à L'Institut Agrocampus Ouest et à l'Observatoire Homme-Milieu du Nunavik.

Elles présenteront des regards croisés sur des cultures et des territoires autochtones, par le biais de deux courts-métrages, réalisés en coopération avec des communautés murui d’Amazonie colombienne et des communautés inuit du Nunavik (Canada).

 

Des films documentaires qui donnent à voir des rapports au monde distincts de ceux de la société majoritaire, ancrés dans un héritage millénaire, et nous invitent à repenser notre vision du paysage et du vivant.

 

Programme :

  > Présentation des terrains de recherche

  > La Brûlure du Fleuve (Amazonie colombienne - 17 minutes)

  > Our Land Our Culture (Nunavik - 10 minutes)

  > Débats

 

Événement ouvert au public (amphi Diès, bâtiment René Bazin).

 

Photo : Fabienne Joliet


S'appuyant sur un travail de terrain et sur les témoignages des communautés concernées, particulièrement de représentants de la société civile, Igapo Project met en lumière l’attitude inacceptable de gouvernements, de multinationales et autres entités, qui menacent les droits fondamentaux des peuples autochtones, ainsi qu'un environnement unique, dont la permanence est essentielle pour la survie de notre monde. 

 

 

Dans cette région comme en de nombreux points du globe, les populations autochtones luttent pour leurs droits et pour protéger l'ensemble du vivant. Nous souhaitons contribuer à diffuser le message de ces peuples, qui savent mieux que quiconque comment le sauver.



Qu'est-ce que l'igapo ?

 

L’ « igapo », qui signifie « racine d'eau » en langue tupi, est un écosystème spécifique de l'Amazonie, caractérisé par la rencontre d'eaux noires et d'un sol blanc. Il désigne ces zones perpétuellement marécageuses, qui demeurent inondées même en saison sèche. Fort d'une biodiversité foisonnante, il abrite un nombre impressionnant d’espèces animales et végétales, dont une grande partie nous est certainement inconnue.

Or, ces espèces, mais également les populations qui s'en nourrissent, compteront certainement parmi les prochaines victimes du changement climatique et de l’attitude inconsidérée de ceux qui souhaitent s’en approprier les richesses, avec leur vision à (très) court terme. L'igapo n'est pas le seul écosystème menacé dans le monde, loin de là. Mais il incarne toute la beauté et la fragilité de notre planète.